Domiciles Partagés

 

 

 

 

Ayyem Zamen n'avait pas jusqu'ici l'ambition de devenir… logeur.

 

 

 

 

Ou alors pour un temps seulement, le temps de l'expérimentation et la démonstration que la formule de colocation est attrayante, porteuse de valeurs de solidarité et de partage, et qu'elle  pourrait aussi être envisagée comme une solution pour reloger dans des conditions meilleures des vieux migrants pressés de tourner la page de l'habitat indigne...

“Domiciles Partagés“ est une nouvelle action que l'association met en place pour faire sortir des immigrés âgés des FTM, des meublés au mois, voire de l'errance.

Porté par l'équipe du Café Social et des administrateurs de l'association, le projet de “Domiciles Partagés“ a franchi bien des étapes et se concrétise aujourd'hui.

 

5 grands appartements réservés auprès de Paris Habitat OPH seront transformés, équipés et entièrement meublés pour être ensuite proposés “prêts à vivre“ à des vieux migrants, tous volontaires pour partager avec d'autres un logement qui respecte l'intimité de chacun et son rythme de vie.

Les personnes relogées auront un statut de colocataire (signature d'un contrat de location) et acquitteront des loyers n'excédant pas 200 € mensuels.

Un accompagnateur social est chargé de faciliter l'intégration des colocataires dans le logement (fonctionnement de l'électroménager, règles de vie…) dans l'immeuble (règles de bon voisinage), dans le quartier et le nouvel environnement de vie (commerçants, soignants, parcs et jardins de proximité…).

Le suivi social continuera d'être assuré par l'équipe des travailleurs sociaux du Café Social Belleville et du Café Social Dejean (ouverture et maintien des droits).

 

Ce dispositif cherche avant tout la stabilisation de vieux migrants qui ont de grandes difficultés à se loger confortablement et pour vieillir plus dignement. Il cherche surtout aussi à renouer les liens avec la famille pour l'associer aux décisions importantes (hospitalisation, perte d'autonomie, projet de retour au pays…).

Un partenariat de solution s'est construit autour de ce projet : Paris Habitat, Architecture et Développement, ADN France.

 

Des partenaires institutionnels ont confirmé leurs engagements de soutien financier (Groupe Pro Btp, Groupe Humanis, AG2R La Mondiale, la CNAV, la Fondation de France…).

L'Union Sociale pour l'Habitat, sensible à ce projet, voudrait le promouvoir dans le cadre de l'opération “10 000 logements accompagnés“

 

Et les femmes, dans tout cela ? 

Certaines femmes âgées qui fréquentent le Café Social voudraient adopter ce mode de logement pour s'entraider, veiller les unes sur les autres et vieillir ensemble.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Joe (dimanche, 21 décembre 2014 23:28)

    Je viens d'entendre l'émission sur France Inter, sur les domiciles partagés développés avec Paris habitat, ce que vous faites est formidable.

    Bravo et chaleureuses salutations à l'ensemble des résidents !

    Joëlle