Domiciles Partagés

 

Reloger et assurer les conditions du bien vieillir :

 

Domiciles partagés, le concept : 

Depuis 2014 et suite au constat alarmant de situation de mal-logement qui concerne de nombreux adhérents de l'association, AYYEM ZAMEN s'est lancé dans une nouvelle aventure : Les Domiciles Partagés. 

Le 4 juillet 2013, l’association obtient un agrément d’intermédiation locative et de gestion locative sociale auprès de la DRIHL. Une convention a été signée le 17 juin 2014 avec Paris Habitat qui accepte de louer à l’association 4 grands logements situés à proximité du Café Social Belleville et du Café Social Dejean.

 

Le domicile partagé est la transformation d’un grand appartement de type F4 ou F5 en petite unité de vie pour 3 personnes afin de les proposer à la colocation. 

 

Le domicile partagé, comme petite unité de vie, est une réponse aux besoins des immigrés âgés non seulement de se loger, mais de finir leurs jours dans les meilleures conditions, entourés et accompagnés.

 

Il s’agit de favoriser au sein de cette petite unité de vie une communauté de destin, pour des migrants vieillissants, ayant des parcours comparables, tous volontaires pour partager le même toit. La vie en petit groupe est une source de solidarité pour chaque locataire et l’assurance de trouver secours et assistance en cas de besoin et dans les moments difficiles.

Reloger, accompagner mais aussi animer....

Le domicile partagé a été pensé comme une solution pour loger, mais aussi pour animer, accompagner et assurer une veille sur la situation sociale des locataires.

 

 

Une CESF (Conseillère en Économie Sociale et Familiale) de l’association assure le suivi des personnes relogées. Ses missions : assurer un suivi social approfondi des personnes relogées, détecter d’éventuelles situations à risque (endettement, rupture des droits, etc.), favoriser la vie en collectivité, instaurer des moments de convivialité et mettre en place des actions collectives spécifiques de prévention au sein des domiciles partagés.